La Princesse aux crottes de nez, tout un roman.

On dit toujours que nos enfants sont merveilleux, les plus beaux, les plus forts, les plus intelligents. C’est pas vrai. Sauf pour La Princesse aux crottes de nez.

Parfaitement.

Si si.

Mais siiiiiiiiiii.

Je m’explique.

Cette enfant ne s’arrête jamais. C’est donc la plus forte.

Cette enfant parle comme un dictionnaire, à même pas 4 ans. C’est donc la plus intelligente.

Cette enfant est le portrait craché de sa mère. C’est donc la plus belle.

Cette enfant est à moi. Elle est donc merveilleuse.

Voilà. Dans mes yeux de maman c’est ce qu’elle est…

Mais situons un peu le machin.

La Princesse aux crottes de nez est donc de 2009, un très bon cru. A sa naissance, elle était chauve ET le crâne « un peu » déformé. Elle était moche, je dois l’avouer… Sur le coup elle était la plus belle, mon enfant, mais avec du recul non, elle n’était franchement pas à son avantage. Mais ça a bien changé depuis. Maintenant déjà, son crâne est tout ce qu’il y a de plus normal (merci !) et en plus il est recouvert de cheveux (quelle originalité) mais de genre PLEIN de cheveux, qu’elle aime d’amour et qu’elle refuse de se faire couper pour, je cite, « avoir les mêmes que Raiponce ». Ca donne une idée du niveau.

Oui, je joue aussi un peu à la poupée avec elle.

Oui, je joue aussi un peu à la poupée avec elle.

Comme toutes les princesses, elle est atteinte de rositude avancée. C’est à dire qu’il y a aussi la mauvitude quoi. Et la paillettitidite. Et la Kittycelle.

Là où ça devient drôle c’est qu’elle a une autre passion. Les Pokémon. Elle ADORE, elle en connaît plein. Leur évolution aussi. Et elle se prend pour Sacha (le dresseur de Pikachu). Ah et son Pokémon à elle, qu’elle dresse, tout ça… C’est sa petite soeur, aka Bébézilla.

Sinon, en vrac elle aime : le chocolat, les haricots verts, les picolinis, Barbie, son doudou, les Petits Poneys, parler, parler, parler, Sam le Pompier, Robocar Poli, se déguiser, les livres, se promener dans Paris, Disney et surtout les Princesses Disney, les brocolis, les tournedos, les yaourts au miel, les bouquets de fleurs.

Elle n’aime pas : faire la sieste dans son lit, ranger sa chambre, se faire démêler les cheveux, qu’on lui demande de se taire, que sa petite soeur lui pique ses jouets, le riz, les cornichons des sandwiches du MacDo, l’eau avec du sirop dedans, faire caca ailleurs que chez elle, la sorcière de Blanche-Neige, Le Petit Dinosaure et le Dinotrain, se moucher, qu’on lui débarbouille le visage, les bananes.

C’est un petit bout de bonne femme plein de vie, qui ne s’arrête jamais, jamais, jamais de bouger, parler, chanter, inventer, rire, sourire.

En fait cette gosse c’est juste du bonheur en barre.

Colérique et un chouillat capricieux ce bonheur en barre.

Au caractère bien trempé ce bonheur en barre.

Il paraîtrait d’ailleurs que nous avons le même…

Publicités
Cet article, publié dans Ca vit !, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La Princesse aux crottes de nez, tout un roman.

  1. G. dit :

    Je confirme pour le caractère. C’en est parfois badant. Espérons que Bébézilla tienne plus de papa. Ce sera vachement plus vivable !

  2. « La princesse aux crottes de nez », j’adore son petit surnom. ❤

  3. Carine S dit :

    L’a l’air cool cette princesse! ^^

Blablate ici.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s